Aedh Rêve des étoffes des Cieux, poème de Yeats

Préambule

Chaque semaine, je vous propose un poème ou extrait de prose poétique d’un autre auteur, cité dans mon roman L’ombre des lucioles.

Chacun des chapitres de mon roman L’ombre des lucioles débute et termine par un épigraphe, certains écrits par moi, d’autres cités pour leur beauté et leur lumière directe ou indirecte sur le récit.

Qu’est-ce qu’une épigraphe ?

Le précédent poème évoquait les thèmes de la résilience, de la révolte, de la survie et de l’espoir, avec “Demain” de Robert Desnos.

Cette semaine, je vous propose de poursuivre la série d’extraits poétiques par les thèmes de l’amour, du don, de la fragilité, des rêves et de leur précieuse valeur…
Voici donc le poème “Aedh rêve des étoffes des cieux” de William Butler Yeats, dont ces deux strophes sont citée dans un épigraphe de L’ombre des lucioles.

“Aedh Rêve des étoffes des Cieux”, poème de Yeats

Si j’avais eu les étoffes brodées des cieux,
Tissées de lumière d’or et d’argent,
Le bleu et l’obscurité et les habits sombres
De la nuit et du jour et de la pénombre,

Je déploierais ces étoffes sous tes pieds :
Mais moi, je suis pauvre, je n’ai que mes rêves ;
J’ai déposé mes rêves sous tes pieds ;
Marche doucement, car tu marches sur mes rêves.

Aedh Rêve des étoffes des Cieux’, poème de William Butker Yeats, traduction de Maïm Garnier.

A lire aussi

Biographie esquissée de William Butler Yeats

William Butler Yeats fut un poète et dramaturge irlandais aux multiples influences, dont le symbolisme, les mythes et le folklore irlandais, le théâtre Nô. Sa poésie a évolué durant sa vie entière, forme vivante de la recherche et l’invention du langage, alliant esthétique et renouvellement constant, au gré de sa propre évolution.

Né en Irlande et profondément attaché aux paysages et influences de son pays d’origine, dont il défendit l’indépendance, il vécut les dernières années de sa vie en France.

Ce poème a été inspiré par l’amour que W.B. Yeats portait à une femme.

William Butler Yeats a reçu le Prix Nobel de littérature en 1923.

Une mise en voix et musique d’un poème de WB Yeats par Loreena McKennit :

Ressources

Je vous propose de découvrir d’autres textes de Yeats, ses inspirations, sa vie :

Visiter la page de l’autrice

"Aedh rêve des étoffes des cieux" de William Butler Yeats, poème d'amour et de rêves : Chaque semaine, un poème ou extrait de prose poétique d'un autre auteur, cité dans le roman L'ombre des lucioles. Connu pour : "Marches doucement, car tu marches sur mes rêves" #poesie #WBYeats #litterature #sansible #epigraphe #lombredeslucioles #symbolisme #fragilite #don #amour #reves

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :