Select Page

Cette semaine sur le web (numéro 2)

Cette semaine sur le web (numéro 2)

Cette mi août nous offre ses éclipses, pluies d’étoiles filantes, surprises de Mars et d’ailleurs, première imprimante 3D pour l’espace, ordinateur doté de neurones artificiels : vertige et fascination au programme de cette revue du web…

 

Les données de l’orbiteur Mars Odyssey montrent que la planète rouge cache de la glace là où il ne devrait pas y en avoir

S’il est de moins en moins probable que nous puissions un jour y établir une colonie humaine, la planète Mars ne cesse de nous surprendre et de nous offrir des images fascinantes. Cette semaine, nous avons pu surprendre grâce à Mars Odyssey de la glace à un endroit où cela semblait très improbable. Un petit rappel encore une fois que la science n’est pas figée et que nous ne cessons de découvrir et d’apprendre.

 

La toute première imprimante 3D pouvant fonctionner dans le vide de l’espace intersidéral

Cette avancée ne vous semble peut-être pas révolutionnaire, pourtant pouvoir fabriquer hors de notre planète des structures plus ou moins élaborées est une innovation de taille. Imaginez un peu : impression 3D des satellites et télescopes spatiaux (pour un bon aperçu de leur utilité et comment nous pouvons observer la Terre et l’espace grâce à ces outils, lisez mon article Télescopes et satellites, comprendre l’univers), des extensions pour la Station Spatiale Internationale, des assemblages de sondes de recherche et d’exploration, jusqu’à, pourquoi pas, des colonies extra-planétaires, sur Titan, par exemple… Bon nous n’en sommes pas encore là, mais cette innovation nous fait faire un beau bon en avant !

IA, cerveaux et Cie : des chercheurs dotent un ordinateur de neurones artificiels

Voici un article à point nommé pour faire écho à mon dernier article sur les innovations et recherches en terme de santé humaine ! Quand les chercheurs tentent de reproduire un cerveau humain, en permettant à la machine de reconnaître des voix humaines, il s’agit de nouvelles avancées de l’intelligence artificielle côté sensitif. La reconnaissance vocale n’est peut-être pas une innovation sensationnelle, mais doter une intelligence artificielle de sens n’est pas sans difficultés ni sans intérêt : après tout, peut-on dire qu’une intelligence est encore artificielle si elle est dotée des mêmes sens que nous, non seulement les 5 sens, mais également l’empathie, l’humour, la compassion… ? Et c’est bien autour de ces recherches-là que les progrès sont en cours. La machine est en passe de ne plus être juste un super-calculateur évolué, capable d’auto-apprentissage (DeepLearning, Machine Learning). Vous serez peut-être aussi intéressé par mon article Pourquoi l’humain demeure dans l’équation de l’intelligence artificielle.

Les rendez-vous astronomiques incontournables

 Les Perséides font leur show

plus belles photos des Perséides 2017 par Laura Kranich

Perséides 2017 par Laura Kranich en Allemagne

Comme tous les étés, chacun peut profiter des spectacles naturels que nous offrent les étoiles filantes grâce au passage de la Terre dans le champ des Perséides. Plus exactement, l’orbite de la Terre traverse à cette période de l’année la queue de de la comète Swift-Tuttle, ce qui laisse pénétrer dans notre atmosphère ce magnifique essaim de météores qu’on appelle étoiles filantes. Les traînées de la pluie d’étoiles filantes semblent provenir de la constellation de Persée, d’où le nom « Perséides ». Si comme moi vous avez davantage aperçu les nuages que la beauté des ciels étoilés cet été, vous pouvez vous rattraper jusques vers le 24 août. Pour mieux comprendre les Perséides, visionnez cette vidéo en anglais :

Sinon vous pourrez vous rabattre sur les prochains essaims : les Orionides autour du 21 octobre, les Léonides autour du 17 novembre…

 

Le soleil a rendez-vous avec la Lune

Plus belles photos éclipse partielle de lune 2017 par Elias Chasiotis en Grèce

Eclipse partielle de lune août 2017 par Elias Chasiotis au-dessus d’un temple en Grèce

Si en France, nous n’avons pas pu voir grand-chose, une éclipse créé toujours une émotion, et la Lune, notre seul satellite naturel, nous rappelle avec la dernière éclipse de lune que (n’en déplaise à certains) la Terre n’est pas plate ni le centre de l’univers, mais bel et bien un élément faisant partie comme les autres de l’équilibre astronomique de l’univers.

Soleil star du jour le 21 août : pourquoi un tel ramdam ?

Pourquoi tant parler de l’éclipse de soleil alors qu’une partie du globe ne verra pas grand chose (dont la France métropolitaine, désolée de décevoir certains) ? Tout bonnement parce que les éclipses totales de soleil n’ont lieu que rarement (sur une échelle temporelle humaine), généralement une fois dans une vie. Si en Europe la dernière visible date de 1999, l’Amérique du nord n’a pas été témoin d’un tel événement astronomique depuis 1918.

Pour en savoir davantage sur l’éclipse du 21 août 2017, je vous invite à lire l’article de Science et AvenirLe point sur l’éclipse solaire totale du 21 août 2017 aux États-Unis. 

Vous pouvez aussi faire un tour sur le site officiel (in english) : Eclipse 2017 NASA

Les éclipse de Soleil au cinéma, dans les séries et les BD

Les éclipses fascinent les Hommes depuis l’aube de l’humanité. Cette indéfinissable sensation vous enveloppe et donne un goût particulier à ce moment où vous percevez plus que d’ordinaire combien nous sommes infiniment petits et pourtant partie intégrante de cet univers : une sorte de vertige étrange et excitant.  Vous pourrez vous rendre compte de l’impact des éclipses solaires dans l’inconscient collectif en lisant comment les éclipses de soleil ont inspiré le cinéma, les séries et la BD sur le site de Nimentrix :

 

Bonne semaine et n’oubliez pas de garder les yeux et l’esprit grands ouverts !

About The Author

Maïm GARNIER

Vulgarisatrice des sciences et technologies, Journalisme scientifique, Community Manager, SenseMaker, écrivain (romans du futur, anticipation, science-fiction, fantastique).
Mon challenge : susciter votre curiosité et garder votre regard grand ouvert.

2 Commentaires

  1. Heikel de Passion-Astronomie

    Salut Maïm, j’ai eu la même chance que toi cet été, beaucoup de nuages pour peu de ciel dégagé ! La journée du 12 août était la “pire”, un grand ciel bleu toute la journée, perspective d’une belle soirée à regarder les étoiles filantes. La soirée venue, les nuages se sont invités aussi, et plus une parcelle de ciel n’était visible. Et les jours qui suivirent c’était pareil, j’étais dégoûté ! Ce sera pour l’année prochaine ! 🙂

    Réponse
    • Maïm GARNIER

      J’espère bien aussi que l’année prochaine sera plus belle en étoiles filantes. ( ou plutôt moins chargée en nuages)

      Réponse

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sansible newsletter

Soutenez moi avec Tipeee

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cet article

Cet article est intéressant ? Partagez-le avec vos contacts et sur les réseaux !